Home | BAC/Teze | Biblioteca | Jobs | Referate | Horoscop | Muzica | Dex | Games | Barbie

 

Search!

     

 

Index | Forum | E-mail

   

 Le mot Internet est apparu en France en 1996 et il a fait rapidement fortune dans les medias. Un an apres, une enquete revelait que 70% des 18-24 ans etaient interesses a Internet. Bienvenue sur ScoalaOnline !

 

 
 
 
 
 Meniu rapid  Portalul e-scoala | CAMPUS ASLS | Forum discutii | Premii de excelenta | Europa





 

 

 

Retour à l'index

LE COMMERCE


La France se trouve parmi les nations avec un commerce fleurissant. Dans les années 1980, le pays a importé plus qu’exporté tout d’abord à cause de la manque du pétrole, mais pendant les années 1990 la situation s’est renversée. En 1994, la valeur des importations s’élève à 229.3 milliards de $ et la plupart des produits importés sont des produits pétroliers, alimentaires, des machines, du fer et de l’acier, tandis que la valeur des exportations a été de 235.5 de $ dans la même année (produits exportés : des machines, produits chimiques, du pétrole raffiné, des aliments, du vin).

Plus d’une moitié du commerce extérieur est fait avec l’UE : Allemagne, Belge, Luxembourg, Grande Bretagne, Hollande, Italie. Les Etats-Unis et le Japon sont aussi des partenaires commerciaux importants.

Le commerce extérieur

On distingue plusieurs types d’entreprises de commerce:
• Le grand magasin qui offre à sa clientèle dans un même local ou des bâtiments contigûs de multiples assortiments de produits -jusqu’à 400 000 articles références-, groupés dans des rayons suffisamment complets pour que chacun constitue un véritable magasin spécialisé. La première société de grands magasins est provinciale, celle des Nouvelles Galeries, qui exploite directement ou par l’intermédiaire de filiales, une chaîne de grands magasins dans 65 villes, un peu partout en France, principalement au sud de la Loire.
• Les nouveaux magasins à “grande surface de vente”:
• Le supermarché, d’une étendue variant de 400 à 2500 m carrés, se localisant dans la périphérie urbaine, offrant un assortiment de marchandises essentiellement alimentaires. De 44 en 1960, leur nombre a franchi la capacité de 6300 en 1988.
• L’hypermarché apparaît en 1963, lancé par la chaîne Carrefour à Sainte-Géneviève-des-Bois, au sud de Paris : il commercialise des marchandises de toutes sortes, en faisant une large part aux produits non alimentaires. Rapidement cette nouvelle forme de distribution a tendu au gigantisme : de 2500 m carrés à Sainte-Géneviève-des-Bois, la superficie est passée dès 1966 à 10 000 m dans le magasin de Venissieux et dès 1969 à 20 000 m dans celui de Vitolles. Au début 1988 fonctionnent 690 hypermarchés contrôlés par une quinzaine de “géants” de la distribution.
• L’intermarché est lui aussi un groupement de commerçants indépendants dont chacun est propriétaire et exploitant de son magasin. La répartition géographique de grandes surfaces est très inégale. Elles sont surtout implantées dans la “France riche”, celle qui dispose d’un niveau de vie élevé et d’une forte population : région parisienne, Nord, Lorraine, Rhône-Alpes, Midi méditeranéen.
• Le centre commercial -sur le modèle du shopping center américain- rassamble différentes formes d’activité : autour d’un hypermarché s’agluttinent des boutiques de détail spécialisées, des restaurants, des cinémas, de nombreux services.
Beaucoup plus luxeux que les grandes surfaces, les centres commerciaux supportent de coûteuses charges d’installation et de fonctionnement, ce qui les conduit à s’orienter vers la qualité, à vendre cher et à écrémer leur clientèle, séléctionannt surtout les classes aisées. Alors qu’à l’ouest de Paris, celui de Parly 2, bénéficie de l’environnement social, ceux du sud et de l’est, Belle-Epine et Creteil arrivent à des résultats plus modestes.

Le commerce extérieur

L’exportation est un stimulant essentiel qui concerne plus du tiers de la production industrielle. Durant la crise, même affaiblie, elle s’est montrée souvent plus ferme que la demande intérieure, évitant aussi l’effrondement de l’activité. Par exemple, en 1993, elle n’a reculé que de 0.3%, alors que la production industrielle s’effondrait de 5.7%.

Les succès remportés par les produits français sur les marchés étrangers concernent aussi bien des biens intermédiaires, comme le verre plat, dont Saint-Gobain est le leader mondial, que des biens d’équipements comme les radars vendus par Thomson-CSF, ou que les biens de consommation courante, de la chemise Lacoste, l’une des marques du groupe textile Devanlay, au briquet jetable Bic. La spécialisation traditionnelle dans les articles de luxe demeure vivace, à condition de marier négoce et fabrication dans de puissants groupes financiers, comme ont su le faire l’Oréal pour ses cosmétiques et LVMH, issu du rapprochement, en 1987, du bagagiste Lous Vuitton avec Moet-Hennesay, pour les alcools, le champagne et la maroquinerie. Mais de nouvelles spécialisations se sont renforcées depuis bien 20 ans. Elle permettent aujourd’hui d’obtenir des parts de marché significatifs dans l’industrie pharmaceutique grâce à Rhone-Poulenac, Roussel-Uclaf, Sanofi, une filiale d’ELF-Aquitaine, récemment fusionnée avec Synthelabo, dans la construction aéronautique.

Le dynamisme exportateur est bien réel, même si la balance commerciale de produits manufacturés, très fragile, est demeurée négative durant 5 années consecutives (1987-1991). Même des branches traversant les pires difficultés comme la sidérurgie ou la chimie minérale ont toujours su conserver des débouchés à l’étranger et éviter les déficits sectoriels. Il n’en est pas de même dans d’autres domaines, comme le textile et la confection, le travail du cuir, l’industrie du jouet, l’ameublement. Encore ne faut-il pas se méprendre sur la signification des importations : beucoup d’entre elles s’expliquent par un processus de delocalisation de la production, suivie par des firmes fabriquant des biens intermédiaires (pechiney), du matériel de transport (usines Renault et Peugeot en Europe méditeranéenne et en Afrique), des biens de grande consommation (Provost dans le textile, Biderman dans la confection). Elles ne sont donc pas toujours un symptôme d’affaiblissement pour les branches concernées.

Retour à l'index

Coordonator sectiune: Marinela Tane | Asistenti: Dan Radu | Madalina Burtan | Andreea Baranga | Isabela Stefanut
+ Asociatia Studentilor din Facultatea de Limbi Straine

 

Home | BAC/Teze | Biblioteca | Referate | Games | Horoscop | Muzica | Versuri | Limbi straine | DEX

Modele CV | Wallpaper | Download gratuit | JOB & CARIERA | Harti | Bancuri si perle | Jocuri Barbie

Iluzii optice | Romana | Geografie | Chimie | Biologie | Engleza | Psihologie | Economie | Istorie | Chat

 

Joburi Studenti JOB-Studenti.ro

Oportunitati si locuri de munca pentru studenti si tineri profesionisti - afla cele mai noi oferte de job!

Online StudentOnlineStudent.ro

Viata in campus: stiri, burse, cazari, cluburi, baluri ale bobocilor - afla totul despre viata in studentie!

Cariere si modele CVStudentCV.ro

Dezvoltare personala pentru tineri - investeste in tine si invata ponturi pentru succesul tau in cariera!

 

 > Contribuie la proiect - Trimite un articol scris de tine

Gazduit de eXtrem computers | Project Manager: Bogdan Gavrila (C)  

 

Toate Drepturile Rezervate - ScoalaOnline Romania